Meilleur Robot Aspirateur Laveur

Dreame L20 Ultra : la nouvelle ère du nettoyage automatisé qui va vous faire craquer [Test & Avis 2024]

Robot aspirateur laveur Dreame L20 Ultra

Dans un secteur en constante évolution, le Dreame L20 Ultra se présente, en 2024, comme une révolution en matière de nettoyage autonome. Alliant design sophistiqué, technologie de pointe et facilité d’utilisation, ce robot aspirateur-laveur vise à simplifier la corvée du ménage avec une promesse d’efficacité et d’autonomie impressionnantes. Prêt à rivaliser avec les géants du domaine comme Roborock, iRobot ou Ecovacs, nous l’avons scruté sous tous les angles. Tiendra t-il ses promesses ?

8.25Score Expert
Notre avis

Performance de nettoyage
8.5
Capacités de navigation
8.5
Autonomie
9
Entretien
8.5
Niveau de bruit
7.5
Prix
7.5

Dreame L20 Ultra : caractéristiques techniques

Puissance d'aspiration 7000 Pa
Puissance batterie 6400 mAh
Autonomie 260 mn
Niveau sonore 63-68 dB
Bac à poussières (Robot) 300 Ml
Réservoir d'eau (Robot) 80 Ml
Sac à poussières (Station) 3,2 L
Bac eau propre / sale (Station) 4,5 L / 4 L
Poids robot / base 3,8 Kg / 13,3 Kg
Dimensions robot / base 350 x 350 x 103.8 mm
606.5 x 426 x 49.9 mm
Couleur Blanc

DreameBot L20 Ultra : un pas vers le futur du ménage automatisé

Le Dreame L20 Ultra entre en scène en 2024, incarnant l’évolution de la série Ultra de Dreame, avec la promesse de repousser les frontières de l’automatisation domestique. Ce robot aspirateur-laveur ne se contente pas de poursuivre l’héritage de la gamme et de son prédécesseur, le L10S Ultra, mais innove avec une fonctionnalité de lavage qui ajuste les serpillères pour un travail précis du sol jusqu’aux plinthes.

Un pas de géant vers l'autonomie complète

Fusionnant puissance d’aspiration élevée et technologies de pilotage intelligentes, le L20 Ultra s’arme d’un moteur optimisé pour une aspiration à 7000 Pa et s’appuie sur un ensemble de télémètre laser et caméra pour une cartographie précise et un contournement habile des obstacles. Son aspiration robuste et ses solutions avancées pour naviguer adroitement, associées à une station qui gère l’entretien entre les cycles, promettent une expérience utilisateur sans précédent pour un robot aspirateur et laveur.

Avec des caractéristiques qui le distinguent nettement de ses concurrents, le L20 Ultra se vante de patins qui se détachent pour éviter les tapis et qui s’écartent pour un résultat en bordure efficace. Ces améliorations suggèrent une approche plus méticuleuse et personnalisée du nettoyage des sols, visant à offrir un domicile impeccable avec un minimum d’intervention humaine.

Une ambition au prix de l'excellence

Design du Dreame L20 Ultra

Positionné sur le marché à un tarif autour des 1000 euros, le L20 Ultra cherche à se définir comme le compagnon idéal pour ceux qui cherchent à conjuguer propreté et modernité, sans regarder à la dépense. En concurrence avec des géants comme le Roborock S7 MaxV Ultra, il se doit de démontrer qu’il mérite sa place dans le panthéon des robots nettoyeurs de sol grâce à son approche innovante et son design attrayant.

À travers une évaluation complète de plusieurs semaines, nous avons testé les fonctionnalités avant-gardistes du L20 Ultra pour découvrir si ce robot aspirateur 2-en-1 répond aux attentes élevées qu’il suscite. Alors, sera t-il à la hauteur ?

Notre test et examen complet du Dreame L20 Ultra

Nous avons mis le DreameBot L20 Ultra à l’épreuve dans notre environnement quotidien, poussant ses capacités au maximum. Est-ce que ce robot aspirateur laveur tient toutes ses promesses ? Voici notre retour d’expérience après un mois de tests intensifs. Suivez-nous dans cette évaluation détaillée et découvrez si ce nouveau modèle mérite sa place chez vous !

#1. Unboxing et design du L20 ULTRA

Déballage du Dreame L20 Ultra

A quelques semaines de Noël, l’arrivée du Dreame L20 Ultra a créé un petit séisme familial. Le livreur, essoufflé mais souriant, nous a confié le paquet avec une mise en garde amicale sur son poids. Pesant plus de 25 kg, ce colis imposant a testé notre force et nous a offert une séance de muscu impromptue. Et autant vous le dire, qu’avec mon poids plume, nous n’étions pas trop de deux pour porter ce mastodonte ! Vous le savez, ce n’est pas le premier robot que nous recevons, mais petits comme grands, ce poids conséquent a vraiment piqué notre curiosité !

Contenu de la boîte :

À l’ouverture, nous découvrons le L20 Ultra, majestueusement installé au cœur d’un arsenal d’accessoires. Voici ce que nous avons extrait avec anticipation et ce que vous trouverez à l’intérieur :

  • Le robot aspirateur laveur, qui arbore un blanc épuré.
  • Une station de charge verticale, élégante et futuriste.
  • Des brosses latérales qui promettent une efficacité accrue.
  • Des serpillières douces, prêtes à se mesurer aux saletés les plus coriaces.
  • Un cordon d’alimentation subtilement conçu.
  • Un sac à poussière de rechange, prêt à prendre la relève.
  • Un filtre HEPA supplémentaire pour une filtration optimale de l’air.
  • Un manuel d’utilisation explicite pour une prise en main facilitée.
  • Une brosse de nettoyage pour entretenir le robot à la perfection.

Bien que nous n’ayons pas reçu la version Complete, il nous faut mentionner l’existence de ce pack. Il est un peu plus cher, mais pour une centaine d’euros de plus, il ajoute à cet ensemble déjà conséquent un kit d’accessoires supplémentaire pour une année entière de maintenance sans manquement. Vous y trouverez 12 serpillères, 3 sacs à poussière, 3 filtres HEPAune brosse principale, 2 brosses latérales, et 3 flacons de détergent.

Premières impressions et design

Design du Dreame L20 Ultra

La première chose qui nous a frappés a été l’esthétique impeccable du Dreame L20 Ultra. Vêtu d’un blanc éclatant, il arbore des touches dorées qui ajoutent une touche de luxe à son apparence. Le robot, d’un poids de 3,8 kg, présente un profil bas avec un dôme Lidar proéminent, non fixé rigide, ce qui lui permet une certaine flexibilité lors de ses déplacements. Ses dimensions de 350 x 350 x 103.8 mm lui permettent de se faufiler avec aisance sous les meubles.

Sa stature n’est pas loin de ressembler au Roborock S8 Ultra, bien qu’il soit légèrement plus haut. Le choix du plastique blanc pour sa coque, lui, n’a rien d’anodin : résistance et facilité d’entretien sont au rendez-vous. Cependant, une petite touche de matériau premium n’aurait pas été de refus pour parfaire son élégance.

Sur le robot : un concentré d'innovation

La partie supérieure du Dreame L20 Ultra est un véritable tableau de bord. Le bac à poussière de 300 ml accessible via un couvercle magnétique, comme pour le Deebot X1 et le T10 d’Ecovacs.

Dessus du Dreame L20 Ultra

Les trois boutons de contrôle pour les modes de nettoyage, le bouton Reset, et une LED indicatrice de connexion Wi-Fi sont disposés avec une ergonomie pensée pour l’utilisateur. Le dôme Lidar, non fixe, et la caméra frontale IA sur l’avant, flanquée de flashs LED, ne sont pas seulement des éléments de design, mais des composants clés de la navigation intelligente du robot.

Sous le robot : une mécanique de précision

En retournant l’engin, on observe une brosse latérale à trois branches, conçue pour nettoyer efficacement les bords et les coins, et un rouleau central en caoutchouc. Des caractéristiques partagées avec des modèles comme le Roborock S7 MaxV Ultra, même si le L20 Ultra ajoute sa propre touche avec ses deux serpillères rondes, attachées par un système d’aimants.

Dessous du Dreame L20 Ultra

Celles-ci sont conçues pour un nettoyage de sol polyvalent et sont capables de s’adapter et de se surélever pour éviter les tapis. La machine est également équipée d’un réservoir d’eau de 80 ml qui, bien qu’inférieur en volume à certains de ses rivaux, est conçu pour un remplissage automatique depuis la base, minimisant les interventions manuelles 

On retrouve aussi la présence de multiples capteurs répartis sur le dessous garantissant des déplacements sans accrocs et une détection précise des obstacles. De plus, les capteurs de chute protègent le robot des escaliers et les roues motrices lui permettent de naviguer aisément sur divers types de sols.

La station : un poste de commandement complet

La station de charge du DreameBot L20 Ultra est en elle-même une innovation. Outre sa fonction de recharge, elle offre un sac à poussières de 3,2 litres et des réservoirs d’eau de 4,5 litres pour l’eau propre et de 4 litres pour l’eau sale, ce qui permet de maintenir le robot en état de préparation optimale.

Station du Dreame L20 Ultra

Son design, avec ses lignes épurées et ses stries verticales en relief, complète le robot et camoufle habilement sa taille considérable.

Comparé à ses prédécesseurs dans la gamme Dreame, et même face à des modèles concurrents comme le Roborock S7 MaxV Ultra, le L20 Ultra se distingue par des améliorations notables. Avec une telle présentation, ce robot ne fait pas que promettre, il impressionne. Il reste à voir comment il va s’affirmer dans les épreuves du quotidien. Et pour ça, nous l’avons mis au banc d’essai. Vous êtes prêts ?

#2. Test d'aspiration du DreameBot L20 Ultra

Aspiration du Dreame L20 Ultra

À peine remis de l’excitation de l’unboxing, nous avons lancé le Dreame L20 Ultra au cœur du chaos post-anniversaire des enfants. Avec sa puissance d’aspiration annoncée à 7 000 Pa, nos attentes étaient hautes, et fidèle à sa promesse, il a abordé notre moquette fine avec une voracité impressionnante, laissant peu de place aux miettes et confettis de s’échapper. Sur sol dur, son efficacité était palpable, ramassant de façon spectaculaire plus de 95 % des débris en une seule passe.

Quant au collecteur de poussière de 300 ml, avec sa capacité à contenir une quantité significative de déchets sans compromettre la force d’aspiration, il s’est avéré être un atout majeur dans nos essais.

Adaptabilité et intelligence

Face à notre tapis à poils longs, un défi de taille pour tout aspirateur, le Dreame L20 Ultra ajuste automatiquement sa puissance, montrant une aptitude à s’adapter qui n’est pas sans rappeler celle de son prédécesseur, le L10S Ultra. Cette aptitude à reconnaître les différents types de sols et à moduler son aspiration en conséquence fait de cette référence un nettoyeur polyvalent et efficace.

Nous avons exploré les divers modes d’aspirationsilencieux, standard, fort et Max – permettant au L20 Ultra de naviguer entre différentes exigences avec facilité. Chaque mode offre une gradation de la puissance, s’adaptant ainsi aux niveaux de saleté et aux types de sols rencontrés.

Des performances globales qui surprennent, malgré quelques bémols

Bien que le DreameBot L20 Ultra brille sur les surfaces planes, sa performance sur des tapis épais révèle des limites. L’absence d’un second rouleau-brosse se fait sentir, surtout lorsqu’il s’agit de capturer des particules incrustées dans les fibres du tapis. Cette faiblesse se manifeste particulièrement lors du test avec du sable fin, où une légère quantité reste après le passage du robot.
Aspiration du Dreame L20 Ultra
Cependant, lorsqu’il s’est agi de tapis très épais, notre nouveau compagnon a rencontré ses limites. Sans un second rouleau-brosse, similaire à celui du Roborock S8 Pro Ultra, il a eu du mal à extraire certaines particules profondément incrustées, comme le sable fin testé, laissant une petite quantité derrière lui.

Bien que ces résultats puissent paraître mitigés, ils ne diminuent en rien son efficacité générale sur la plupart des sols domestiques, démontrant une puissance et une adaptabilité dignes d’un aspirateur robot de sa catégorie.