Meilleur Robot Aspirateur Laveur

Dreame L10s Pro Ultra Heat, un pro de l’automatisation à l’assaut de vos sols [Test & Avis 2024]

Avis et test du Dreame L10s Pro Ultra Heat

Quand Dreame annonce un nouveau modèle, comme au dernier CES 2024, on s’attend à être impressionné, mais le L10s Pro Ultra Heat va encore plus loin et repousse les frontières de ce que nous pensions possible. Ce robot aspirateur-laveur montre la voie en terme de tout-automatisation avec une puissance et une précision hors pair. Nous avons mis à l’épreuve ce DreamBot durant trois semaines dans toutes les situations domestiques imaginables. Alors, qu’a t-il vraiment dans le ventre ? Voici notre avis et tout ce que vous devez savoir sur cette nouveauté tout-en-un. Découvrez vite si ce produit mérite, ou pas, que vous lui jetiez votre dévolu.

DREAME L10S PRO ULTRA HEAT : caractéristiques techniques

Puissance d'aspiration 7000 Pa
Puissance batterie 5200 mAh
Autonomie 220 minutes
Temps de chargement 3 heures et 30 heures minutes
Niveau sonore 60-66 dB
Collecteur de poussières du robot 350 ml
Réservoir d'eau du robot 80 ml
Sac à poussières de la station 3,2 Litres
Bac à eau propre/sale de la station 4,5 / 4 Litres
Poids du robot 4,1 Kg
Dimensions robot (LxPxH) 35 x 35 x 9,7 cm
Poids de la base 9,2 Kg
Dimensions base (LxPxH) 45,7 x 34 x 59,1 cm
Couleur Blanc

Dreame L10s Pro Ultra Heat : l’excellence du nettoyage autonome à portée de main

Introduit avec éclat lors du dernier CES 2024, le L10s Pro Ultra Heat du constructeur chinois Dreame s’affirme comme une des innovations majeures dans l’univers de la domotique. Cette version tout-en-un ne se contente pas d’aspirer avec brio, il lave également avec une efficacité hors-pair grâce à sa serpillière mobile et sa technologie MopExtend toujours plus précise. 

Avec son coût attractif, sous la barre des 1000 euros, ce DreameBot ne lésine pas sur les performances avec une mise à jour réussie de la série L. Doté d’une station d’accueil ultra-complète, le robot peut se charger, se nettoyer, laver ses serpillières à l’eau chaude et les sécher pour une élimination efficace des saletés. Sans que vous n’avez à intervenir. Face aux produits concurrents de chez Roborock ou chez Ecovacs, le L10s Pro Ultra Heat se démarque en plus par sa capacité à se connecter directement aux systèmes d’arrivée et d’évacuation d’eau, une première sur le marché français qui simplifie encore plus l’usage quotidien. Ce niveau d’intégration, dans cette gamme de prix, permet un entretien presque entièrement autonome et place cette référence au-dessus de ses rivaux en termes de facilité d’utilisation et d’innovation.

Avec son introduction au CES 2024, Dreame a non seulement consolidé sa réputation de leader en innovation technologique mais a également redéfini ce qu’un robot nettoyeur peut faire pour vous. Vous voulez en savoir plus et découvrir si le L10s Pro Ultra Heat est incontestablement le meilleur choix ? On l’a testé durant plusieurs semaines et on vous dévoile tout dans la suite !

Notre test et examen complet du robot aspirateur laveur Dreame L10s Pro Ultra Heat

Test du Dreame L10s Pro Ultra Heat

Annoncé au CES 2024, c’est avec beaucoup de hâte que nous attendions de recevoir (enfin) le L10s Pro Ultra Heat. Ce dernier est arrivé il y a quelques semaines et c’est dans un secret relatif, si on omets quelques amis, que nous avons eu l’honneur de l’accueillir. Avant de passer aux choses sérieuses et les essais en conditions réelles, on vous propose de découvrir ensemble et pas à pas, des premiers coups de cutters – rassurez-vous juste pour le carton – au déballage, la découverte d’un des modèles, du renomé fabricant chinois, parmi les plus complets et les plus recherchés du moment.

1. Unboxing et design du Dreame L10s Pro Ultra Heat

Unboxing du Dreame L10s Pro Ultra Heat

Dès le déballage, le Dreame L10s Pro Ultra Heat fait une entrée toujours aussi remarquable avec un esthétique blanc élégant mais somme toute classique, dans la continuité de ses prédecesseurs. Avec un poids de 4,1 kg, son profil plat de 9,7 cm est optimisé pour qu’il se faufile sous la plupart de vos meubles, sans difficulté. L’unité centrale est accompagnée de sa base et de tout un lot d’accessoires soigneusement protégés et emballés. Voici tout ce que l’on y trouve :

Contenu de la boîte

  • Le DreameBot × 1
  • Sa base × 1
  • Cordon d’alimentation × 1
  • Brosse de nettoyage × 1
  • Manuel d’instructions (en français) × 1
  • Brosse latérale × 1
  • Duo de mops préinstallées × 2 et leurs supports x 2
  • Sacs à poussière × 2
  • Liquide détergent 200 mL × 1
  • Rampe et plaque d’extension × 1

Sur le robot : une sobriété de mise

Le Dreame L10s Pro Ultra Heat repose sur une interface très épurée avec 3 boutons de commandes rapide et un dôme LiDAR pour cartographier votre domicile. Rien de moins, rien de plus. En levant délicatement la trappe supérieure, on découvre le filtre HEPA et un réservoir à poussière de 350 ml de bonne capacité, prêt à avaler tout ce qui se trouve sur son passage.

Dessus du Dreame L10s Pro Ultra Heat

Juste à côté, un espace dédié pour réinitialiser le Wi-Fi pour une première connexion rapide et fiable à votre réseau domestique. Même s’il fait l’impasse sur l’éclairage LED du L20 Ultra, ce robot intègre une caméra AI Action avancée à l’avant pour une reconnaissance et un évitement d’obstacles en temps réel.

Sous le robot : une optimisation dans les moindres détails

Sous le châssis du L10s Pro Ultra Heat, au cœur de l’action, on découvre une brosse principale flottante en caoutchouc, anti-emmêlements apte à déloger et capturer les saletés les plus tenaces. Elle est accompagnée d’une brosse latérale dynamique, positionnée pour nettoyer avec le plus grand soin le long des murs et dans les coins. Le robot est aussi équipé de deux supports de mops.

Dessous du Dreame L10s Pro Ultra Heat

Pré-installées et prêtes à l’emploi, ces deux serpillières sont faites d’un matériau microfibre hautement absorbant, idéal pour un nettoyage humide efficace. Leur fixation aimantée permet un retrait facile si vous voulez les passer en machine, bien que la station puisse le faire, pour un nettoyage occasionnel profond. Le tout est soutenu par des roues motrices robustes et une roulette directionnelle pour des déplacements agiles et stables sur toutes les surfaces.

La station : encombrement minimal et automatisation maximale

Station du Dreame L10s Pro Ultra Heat

La station de base du Dreame L10s Pro Ultra Heat, avec ses couleurs blanches et argentées, suit une ligne sobre et compacte assez proche du L10 ou du L20 Ultra et très caractéristique de la série L de Dreame. Le design a été peaufiné et affiné avec, malgré une hauteur un peu plus élevée, un encombrement réduit au sol. Avec sa largeur plus contenue, les mêmes volumes ont été conservés pour les réservoirs d’eau propre et sale, à savoir respectivement 4,5 litres et 4 litres. Facilement accessibles par le dessus, ils peuvent être remplacés par un kit de raccordement à l’eau courantepour un remplissage et une vidange entièrement autonomes. Et parceque ce serait trop beau, même au prix de ce joli bébé, il vous faudra l’acheter séparément (on a rien sans rien).

Sur le capot central aimanté et argenté, qui se retire d’une simple pression, nous avons accès au sac à poussière dont la contenance généreuse de 3,2 litres, revue à la hausse, vous offrira (selon votre usage) jusqu’à 75 jours de stockage des poussières. Tout à gauche, vous retrouverez un compartiment prévu pour y ajouter la solution nettoyante. Précision importante, un premier bidon de 200 ml vous est fourni par la marque. La partie inférieure de la base comporte une plaque de nettoyage des serpillères, qui peut être retirée et nettoyée très simplement à l’eau claire. Vous risquez en effet d’y retrouverez toutes sortes de dépôts qui peuvent s’y accumuler avec le temps.

Outre sa conception, cette station 6-en-1 vous fait bénéficier de tout un tas de fonctionnalités autonomes que l’on explorera plus loin et plus en détails. Autovidage, autoremplissage, autonettoyage et séchage des serpillères, auto-ajout de détergent : un véritable allié si vous cherchez une solution de nettoyage automatisée ultra-complète et un maintien impeccable de l’hygiène de votre domicile. Le tout avec un minimum d’efforts.

2. Test d'aspiration du Dreame L10s Pro Ultra Heat : des performances exceptionnelles

Aspiration du Dreame L10s Pro Ultra Heat

Dès les premières utilisations, le Dreame L10s Pro Ultra Heat impressionne avec sa force d’aspiration Vormax de 7000 Pa, une puissance accrue par rapport aux 5300 Pa du L10s Ultra. Grâce à sa brosse latérale, il récupère chaque miette et chaque trace de poussière, même dans les interstices de certains revêtements. Sur notre tapis à poils longs, grâce à des ultrasons, le robot reconnaît immédiatement la texture et active automatiquement son mode Max. Le résultat ? Une récupération bluffante et exceptionnelle des poussières et même des débris plus lourds.

L’app Dreamehome enrichit l’expérience et vous offre en complément la possibilité de choisir vous-même parmi quatre niveaux d’aspiration – Silencieux, Standard, Turbo, et Max – en fonction de vos besoins spécifiques.

Un nettoyage tout-terrain quasi-parfait

Le robot est équipé d’un collecteur de poussières de 350 ml avec un robot qui le vide tout seul pour des sessions de nettoyage prolongées sans intervention. Autre caractéristique notable : sa brosse flottante en caoutchouc qui empêche les poils et cheveux de s’y emmêler et qui soulève efficacement la poussière incrustée sur divers types de sols, y compris les carrelages, le parquet et les tapis. Celle-ci ajuste automatiquement sa hauteur pour maintenir un contact optimal avec la surface pour déloger et aspirer les saletés les plus coriaces sans risque de rayure.

Un combat réussi contre les poils d'animaux

Pour les familles avec des animaux, le L10s Pro Ultra Heat est un partenaire de taille. Dans notre évaluation, le robot a traversé une zone particulièrement compliquée : un salon squatté par un chat et un chien amateurs de siestes prolongées. En mode CleanGenius, activé par défaut, le robot double méthodiquement son passage pour laisser des surfaces impeccables.

Malgré ses nombreuses qualités, le Dreame L10s Pro Ultra Heat n’est pas sans défauts. Le positionnement des sorties d’air à l’arrière peut parfois repousser les poussières hors de portée de ses brosses puissantes, ce qui lui fait faire quelques passages multiples dans certaines zones.

3. Test de lavage du Dreame L10s Pro Ultra Heat : à la hauteur jusqu'aux moindres recoins

Lavage du Dreame L10s Pro Ultra Heat

Le Dreame L10s Pro Ultra Heat redéfinit toujours plus le lavage des sols avec sa technologie MopExtend. Ce dispositif, un autre ajout par rapport au L10s Ultra, permet à ce prodige d’étendre automatiquement une serpillière pour nettoyer efficacement les coins et les bords où la saleté s’accumule. A l’instar du Deebot T30 Omni d’Ecovacs et là où beaucoup de modèles ne passent pas. Concrètement, chez nous, le robot a brillamment nettoyé le long des plinthes du salon et autour des pieds de meubles, grâce à ses serpillières qui s’étendent au-delà du corps de l’appareil. Avec à la clé des résultats en profondeur remarquables et précis.

Une performance renforcée par DuoScrub et CleanGenius

La combinaison des technologies DuoScrub et CleanGenius permet au Dreame L10s Pro Ultra Heat d’offrir un nettoyage intensif, surtout sur les surfaces difficiles comme les sols de cuisine collants ou les taches sèches. DuoScrub utilise une action rotative pressurisée pour attaquer efficacement les taches, tandis que CleanGenius ajuste le nettoyage en fonction de la détection de saleté, en repassant sur les zones si nécessaire et en activant le mode Turbo. Ce tandem innovant a traité sans aucun problème des taches de café et de sauce tomates séchées sur notre carrelage de cuisine. Sans aucune trace.

Gestion avancée de l'humidité et des serpillières

Le Dreame L10s Pro Ultra Heat est équipé d’un réservoir d’eau qui régule l’humidification des serpillières tout au long du cycle de nettoyage et offre une performance constante du début à la fin. L’appareil est capable de retourner à sa base pour rincer et essorer les serpillières. Cette fonctionnalité s’est avérée extrêmement pratique et essentielle pour maintenir la propreté des serpillières et, par extension, des sols. Et avec l’application Dreamehome, vous pouvez ajuster précisément le niveau d’humidité parmi 32 niveaux disponibles, une granularité rarement vue. Cette personnalisation permet de vous adapter à tous types de revêtements et de degrés de salissure.

Notons aussi le levage automatique des serpillières jusqu’à 10,5 mm, une capacité améliorée de +3,5 cm par rapport à son prédecesseur. Cette fonctionnalité intelligente aide le robot à passer sur les moquettes sans les mouiller et évite ainsi les transferts d’humidité inappropriés.

4. Test de la station du L10s Pro Ultra Heat : maintenance automatisée et praticité

Station du Dreame L10s Pro Ultra Heat

La station du Dreame L10s Pro Ultra Heat simplifie radicalement l’entretien, un point crucial pour ceux d’entre nous qui cherchent à minimiser l’intervention manuelle. Comme déjà mentionné, le robot dispose d’un système innovant qui nettoie et les serpillières à l’eau chaude et les sèche pour offrir un entretien continu sans lever le petit doigt. Le processus utilise de l’eau du bac intégré à la station pour assurer que les serpillères soient toujours prêtes à l’emploi, même après des sessions intensives dans des zones très salies de la maison.

Les grands réservoirs d’eau de 4,5 litres pour l’eau propre et de 4 litres pour l’eau sale permettent de nettoyer de vastes superficies sans nécessiter de remplissage manuel. L’auto-ajout de détergent et sa compatibilité prévue avec un kit de raccordement à l’eau courante, à acheter en option, permet d’automatiser entièrement le processus de remplissage et de vidange. A ce stade, que demander de mieux ?

Un entretien et une maintenance réellement facilités

Bien que la station nécessite un nettoyage occasionnel, surtout après une utilisation intensive, elle a été pensée pour faciliter cette tâche. La plaque de lavage des mops est amovible et peut être facilement entrenue, comme nous l’avons déjà vu. Essentiel pour l’hygiène et éviter la prolifération de bactéries ou de mauvaises odeurs. Et pour le rouleau central, le L10s Pro Ultra Heat utilise des matériaux qui minimisent l’accumulation de cheveux et poils d’animaux. Bien qu’il soit efficace pour cela, il peut à quelques occasions présenter ses limites. Une brosse TriCut sous la main et un nettoyage manuel mensuel peuvent s’avérer utiles. De même, qu’un passage en machine des serpillières de temps en temps pour garantir leur efficacité à long terme.

Le sac à poussière d’une capacité de 3,2 litres, nécessite, lui, un changement seulement tous les deux à trois mois, en fonction de l’usage. Une capacité élevée, associée à la technologie de vidage DualBoost, permet de stocker la poussière accumulée jusqu’à 75 jours.

5. Test du bruit du Dreame L10s Pro Ultra Heat, un compromis nécessaire ?

Bruit du Dreame L10s Pro Ultra Heat

Le Dreame L10s Pro Ultra Heat offre une variété de programmes de nettoyage tels qu’un mode silencieux qui vous permet de gérer le niveau de bruit émis par l’appareil. Toutefois, même en fonctionnement silencieux, bien que le robot soit légèrement plus discret, il émet un bruit mesuré à environ 60 dB  qui le rend toujours perceptible lors de son fonctionnement. Et lorsqu’il booste sa puissance sur certaines surfaces, on obtient inévitablement un niveau sonore plus élevé, mesuré entre 62 et 66 dB avec notre sonomètre, qui le place dans la moyenne des aspirateurs robots. Un son produit que certains relèvent comme bruyant mais, pour nous, parfaitement tolérable surtout compte tenu de ses performances. 

Si vous êtes très sensible au bruit, il est possible de programmer les cycles de nettoyage les plus bruyants pour des moments où vous êtes absents grâce à l’application.

6. Test de l'autonomie du Dreame L10s Pro Ultra Heat : une endurance à toute épreuve​

Autonomie du Dreame L10s Pro Ultra Heat

L’autonomie est souvent le talon d’Achille des robots aspirateurslaveurs, mais ce DreameBot relève ce défi avec brio. Équipé d’une robuste batterie de 5,200 mAh, il offre des sessions de travail prolongées sans nécessité de recharge intermédiaire. Contrairement à d’autres modèles qui flanchent à mi-chemin, le L10s Pro Ultra Heat maintient une forme constante durant des cycles qui s’étendent sur plus de 3 heures et 30 minutes en mode Standard, avant de nécessiter un retour à sa base de chargement.

Une amélioration significative, surtout si l’on considère que cette endurance lui permet de naviguer à travers de multiples pièces ou de grands espaces sans interruption. Notez néanmoins que l’autonomie peut varier selon le type de surface et le mode de nettoyage utilisé.

Gestion intelligente de la batterie

Dreame a également intégré des fonctionnalités intelligentes de gestion de l’énergie, telles que l’option de charge programmable, qui exploite les heures creuses pour économiser sur votre facture d’électricité tout en préservant l’énergie. Très utile si vous voulez planifier les tâches de nettoyage pendant que vous êtes de sortie, ou la nuit lorsque vous dormez paisiblement.

7. L'application DreameHome du L10s Pro Ultra Heat : un contrôle total et intuitif

Application du Dreame L10s Pro Ultra Heat

La configuration du L10s Pro Ultra Heat commence par une étape simple mais essentielle : l’appairage avec l’application DreameHome. Un scan rapide du QR code situé sous le capot du robot, et quelques instants suffisent pour connecter l’appareil à votre réseau Wi-Fi domestique. L’application vous guide pas à pas en vous proposant l’activation de nombreuses fonctions avancées. Une fois installé, le robot effectue une cartographie rapide de l’espace pour configurer rapidement les actions de nettoyage spécifiques à chaque zone de votre domicile.

L’app DreameHome offre une multitude de paramètres ajustables pour personnaliser chaque aspect du nettoyage. Vous pouvez non seulement définir la puissance d’aspiration et le niveau d’humidité des serpillières, mais également programmer la vidange du robot le nettoyage automatique des serpillères ou encore suivre l’état des consommables.

Surveillance, sécurité et connectivité

Le robot est équipé, également, d’une fonction de surveillance pour que vous puissiez accéder à un flux vidéo en direct et vérifier l’état de votre maison à tout moment. Cet aspect, sécurisé par un chiffrement, apporte une couche supplémentaire d’utilité et fait de cet appareil un véritable assistant domestique polyvalent. Et grâce à sa compatibilité avec Alexa et Google Assistantil s’intègre parfaitement dans votre écosystème domotique pour une utilisation encore plus intuitive. Que vous souhaitiez démarrer un cycle de nettoyage ou surveiller votre espace (grâce à la caméra intégrée du robot), tout est contrôlable via votre voix ou à travers l’application.

8. Test de cartographie et de navigation du Dreame L10s Pro Ultra Heat

Navigation du Dreame L10s Pro Ultra Heat

La navigation du Roborock Q Revo nous avait impressionné mais le L10s Pro Ultra Heat fait encore mieux. En s’appuyant sur une technologie avancée, il transforme chaque sortie en une démonstration de précision. Grâce à son intelligence embarquée avec le système Pathfinder et à son éclairage 3D, le robot reconnaît et évite plus de 55 types d’objets différents. Le système permet non seulement d’identifier les objets mais aussi de visualiser l’espace en trois dimensions pour des déplacements précis et sécurisés.